Madeleines espagnoles à l'orange

Spanish Cupcake : this recipe in english

Magdalenas de naranja : esta receta en castellano

Cette recette est l'une de mes toutes premières recettes publiée en 2009. Il s'agit d'une recette familiale transmise de génération en génération, que j'apprécie de préparer de temps à autre. Cela me rappelle ma mère, qui vit à 1'500 kilomètres de moi. Ma grand-mère n'a jamais cuit ses madeleines dans son four. En effet, elle préparait la pâte, puis se rendait au four à bois du village à Baena, dans la province de Córdoba en Espagne. Je parie que le goût du four à bois doit leur donner un goût particulier. Donc, la base familiale est conservée... toutefois, je n'ai pas pu m'empêcher de faire quelques petites adaptations ici et là. Je n'ai jamais su suivre les recettes à la lettre.

Cette recette expliquée par mes soins est passée à la radio. Vous pouvez écouter l'émission avec le lien suivant : www.rts.ch/la-1ere/programmes/la-fourchette-du-dimanche/4080345-la-fourchette-du-dimanche-du-12-08-2012.html

Préparation: 15 minutes
Refroidissement de l'huile parfumée à l'orange: 30 minutes min.
Cuisson : 15 minutes

Ingrédients pour 12 madeleines:

  • 3 oeufs
  • 200 gr. d'huile d'olive
  • le zeste d'une orange
  • 200 gr. de sucre brut de canne
  • 200 gr. de farine
  • 1 1/2 cc de poudre à lever
  • 1 cs de sucre blanc
  • 2 cc de cannelle moulue
  • 1 pincée de sel

 

 

Dans une petite casserole, peser votre huile d'olive, puis ajouter le zeste d'une orange entière.

Faire chauffer à feu fort. Dès que cela commence à frire, arrêter la cuisson et laisser refroidir au minimium 30 minutes.

L'huile d'olive utilisée est une huile très douce, spécialement conçue pour la cuisine. Pour les pâtisseries, il ne faut pas utiliser une huile d'olive trop forte, afin que son goût reste discret.

Vous pouvez utiliser plus d'huile d'olive et conserver le surplus dans une bouteille. Le petit goût d'orange est excellent pour une salade, par exemple.


 

Préchauffer votre four à 250°C.

Séparer les blancs des jaunes.

 

 

Monter les blancs en neige avec une pincée de sel.

 

 

Battre 1-2 minutes les jaunes avec 200 grammes de sucre brut de canne.

 

 

Ajouter l'huile d'olive parfumée, sans les zestes d'orange.

Battre, mais juste pour mélanger sans forcer.

 

 

Ajouter 200 grammes de farine peu à peu en continuant de battre.

 

 

Afin de détendre la pâte, qui est plutôt sèche, ajouter un quart des blancs en neige et battre.

Ensuite, vous munir d'une maryse ou d'une spatule en bois, et incorporer délicatement le reste des blancs en neige.

Pour finir, ajouter 1 1/2 cuillère à café de poudre à lever. Mélanger.

 

 

Placer des caissettes en papier dans votre moule.

Les remplir à l'aide d'une cuillère à soupe.

 

 

Mélanger 1 cuillère à soupe de sucre blanc et 2 cuillères à café de cannelle moulue.

L'utilisation du sucre blanc dans cette étape permettra d'obtenir une couleur dorée, car ce dernier caramélise mieux que le sucre de canne.


 

Répartir le mélange sucré sur les madeleines. On peut varier la couverture des madeleines. Brigitte W. de Foodreporter en a fait toute une variation. C'est magnifique : www.foodreporter.fr/dish/index/id/654287

Enfourner et cuire comme suit :

  • 5 minutes à 250°C
  • 5 minutes à 220°C
  • 5 (à 7 minutes) minutes à 180°C

Mon four ne fonctionne plus très bien... et mes cuissons sont difficiles à maintenir car il y a une perte de chaleur. Du coup, mes pâtisseries doivent cuire plus longtemps. Tous nos fours sont différents, l'une de mes collègues me disaient que le sien n'avait pas besoin de préchauffage et que, du fait, qu'elle avait la chaleur tournante, elle devait cuire les gâteaux moins longtemps. Donc, les indications de cuisson dans toutes les recettes ne sont que des indications. Surveillez toujours les cuissons et piquer avec un couteau pour vérifier si le gâteau est cuit.


 

A déguster avec un chocolat chaud espagnol!

Pour 2 tasses:

  • 3 dl de lait
  • 1 cs de cacao en poudre
  • 50 gr. de chocolat noir à 70%
  • 1 cs de fécule de maïs
  • sucre (facultatif)

Dans une petite tasse, diluer la fécule de maïs avec un peu de lait.

Placer le reste du lait dans une petite casserole, y casser le chocolat en morceau, puis ajouter la poudre de cacao. Chauffer à feu doux en remuant.

Lorsque le chocolat fond, ajouter la fécule diluée.

Remuer encore jusqu’à obtention d’un liquide épais.

Servez avec ou sans sucre ajouté !

 

Voici mes madeleines préparées par Brigitte, très originales avec pleins de sucres différents.

 

Vos commentaires sont les bienvenus sur ma Page Facebook

A voir également:

 

Madeleines espagnoles au citron

 

 

Quatre-quart aux clémentines

 

 

Cake au citron